Ecrire pour exister

Mon art est au service de mes idéaux...

Je m'appelle Yannick Palomino, je vis à Perpignan et je suis Auteur / Compositeur / interprète. Bien avant la musique, je me suis toujours posé des questions pour essayer de mieux comprendre notre monde. Très jeune, j'ai commencé à écrire des poésies, des histoires, puis des réflexions. Au fil du temps j'ai écrit pour plusieurs projets artistiques, du scénario d'un film à l'univers d'un jeu vidéo. J'adore donner vie à des personnages, mettre en scène des histoires et faire passer des messages qui me tiennent à cœur. En somme, ce que j'aime avant tout dans l'écriture, c'est créer des émotions, donner à réfléchir et faire rêver.

ISSU DE LA CULTURE GEEK

...et de mes passions ! 

Depuis mes 3 ans, je n'ai jamais cessé de jouer aux jeux vidéo. Au début, ce n’était qu’un simple divertissement qui avait le don de rassembler beaucoup de jeunes de mon âge mais avec le temps, cela est devenu pour moi une véritable passion. J'ai donc toujours été bercé par la culture geek. Dans tous mes travaux, je m'inspire de tous les films, les séries, les romans et les jeux qui m'ont fait voyager dans les étoiles et dans un autre temps. La science-fiction est mon genre artistique préféré, celui que j'affectionne le plus pour écrire mes histoires. Il me permet entre autre d'exploiter toute l'étendue de mon imagination et de traiter des sujets phares autour de l'avenir de l'être humain.

TEXTES

Citations, Réflexions, Poésies, Fictions, Critiques

L'avantage avec le temps, c'est qu'il portera avec lui l'histoire. Même si la vérité est bafouée chaque jour, que l'on en oublie notre humanité, elle demeurera toujours enfouie dans l'essence vitale des enfants qui naîtront demain. Ainsi d'autres jugeront cette sombre époque où l'économie avait plus de valeur que la santé des êtres vivants, où régnaient les fous et les tyrans.

  307 vues

Je suis un produit de 1990

Les souvenirs d'un passé pas si lointain du bonheur d'une famille autrefois unie.

2 020, cette année je vais fêter mes 30 ans. Après ces 3 décennies, je reste malgré tout encore fidèle à l'époque où je suis né. Dans mon enfance, je connaissais encore ces rues pleines de vie, où l'on allait s'amuser avec les copains dans la nature, où l'on découvrait avec émerveillement les derniers jeux vidéo de salon… Nous avions une famille, il y avait du bonheur dans l'air, des traditions, le respect de nos anciens. Peu importe d'où l'on venait, quand nous étions petits, nous étions tous amis à l'école. A Baho, mon petit village près de Perpignan, les différences importaient peu et à chaque fête d'anniversaire nous étions nombreux. On pouvait encore parler catalan sans en avoir honte, danser la sardane et partager de bonnes cargolades après les vendanges. Tout le monde se connaissait à Baho, c'était une belle petite communauté de quelques milliers d'habitants. Rien n'était parfait, mais nous étions biens malgré tout. Malheureusement, ma génération a connu une transition qui a mis fin à une époque qui avait préservé encore quelques valeurs. Après nos 10 ans, il y a eu une fracture immense. En l'an 2 000, nous pensions que le futur était beau, grand, magistral. Puis un jour nous nous sommes réveillés la tête engourdie dans "le meilleur des mondes", celui que l'on ne pouvait plus contester, celui qui allait peu à peu détruire tous nos rêves. Ma génération s'est perdue, entre le monde d'avant et celui de maintenant, comme si le nouveau millénaire l'avait absorbé. Alors de mon point de vue, j'aimerai vous partager mes réflexions sur ce cru de 1 990 à travers ce que j'ai vécu.

Mots-clés :
  532 vues

Je me laisse le droit d’être à gauche.

  277 vues

Ce monde appartient désormais entièrement aux fous. Déposons les armes de notre raison, la guerre est finie pour nous.

Mots-clés :
  334 vues

Je t'ai aimé le court d'un instant

Je t'ai aimé le court d'un instant
Mots-clés :
  455 vues

On se demande souvent les uns les autres ce que l'on fait dans la vie, comme si notre travail résumait tout. On devrait plutôt se questionner sur ce que l'on voudrait en faire de sa vie.

Mots-clés :
  270 vues

L'intelligence d'aujourd'hui, c'est de devenir le meilleur des idiots. C'est la seule façon de gagner sa place dans l'idiocratie.

  298 vues

Rimworld, un autre monde

Rimworld

Etant donné que le jeu vidéo Rimworld m'a accroché pendant un bon moment, je lui devais bien quelques heures pour écrire un article sur lui. Je jouais pendant des journées entières tellement j'aimais l'univers que me proposaient les auteurs de Rimworld. Le choix de la direction artistique est particulière, comme le jeu Prison Architect, il faut outrepasser le côté simpliste des designs et regarder surtout les mécanismes de jeu. Au-delà de la construction d'une colonie sur un monde complexe, il y a toute la gestion des colons et cette envie permanente de les faire progresser. De plus, les nombreux dangers qui guettent nos petits bonhommes retardent parfois nos projets d'expansion et cela offre souvent des combats épiques. Selon la difficulté choisie, on jongle régulièrement entre des phases de prospérité et des moments difficiles à redresser. Les possibilités sont incroyables, sans parler des ajouts supplémentaires proposés par la communauté des moddeurs. C'est plaisant de voir toutes ces choses qu'il est bon à maîtriser, tous ces objets qui peuvent être créés, toutes ces façons de rendre heureux ou non nos colons… Vous aimez la gestion ? Vous aimez vivre une aventure ? Vous adorez construire ? Avec Rimworld vous êtes servis ! 

  709 vues

En soit, la masturbation est peut-être la meilleure façon de se prendre en main.

  212 vues

Dans l'idéal, pour monter un bon projet, mieux vaut savoir leader et avoir de l'idée.

  220 vues

Le comble quand je donne le meilleur de moi aux autres, c'est que je reste entier.

Mots-clés :
  243 vues

La seule raison pour laquelle j'accepte de douter, c'est pour construire un meilleur chemin devant moi.

  223 vues

L'avantage avec la musique, c'est qu'un silence ne dure qu'un temps.

Mots-clés :
  309 vues

L'ennui quand on a un bon fond, c'est qu'on le touche souvent.

Mots-clés :
  335 vues

La réalité est un rêve et un rêve est une réalité. Un rêveur crée une réalité, un réaliste se plie au rêve d'un autre.

  293 vues

Sur certains chemins de la vie, il est nécessaire de faire demi-tour. Si l'amour vous amène loin, parfois, la haine est utile pour vous permettre de revenir sur vos pas. Si la joie vous a fais monter des montagnes, la peine peut vous aider à redescendre de ces sommets indésirables. Chaque force, même négative, peut donner du sens dans votre existence. Le plus important c'est de retrouver le plus vite possible son équilibre et de continuer à marcher dans la bonne direction : celle qui est à l'image de votre véritable bonheur.

  263 vues

L'inspiration de la nuit

L'inspiration de la nuit

J'adore écrire la nuit. 

Mots-clés :
  519 vues

Bien souvent, ce n'est pas d'atteindre le bout du chemin qui m'intéresse le plus, c'est surtout le parcourir. Un peu comme la vie.

Mots-clés :
  303 vues

Je me fais rare ces derniers temps, la rareté augmente la valeur des choses.

Mots-clés :
  956 vues

Tôt ou tard, si tu décides de suivre ta voix, tu deviens le héros de l'histoire de ta vie.

Mots-clés :
  303 vues

Recherche

Catégories

Citations
Citations
584 article(s)
Réflexions
Réflexions
51 article(s)
Poésies
Poésies
41 article(s)
Blog
Blog
32 article(s)
Critiques
Critiques
7 article(s)
Fictions
Fictions
3 article(s)