logo copie

 

Petite demoiselle, loin des yeux

Petite demoiselle, loin des yeux,

Vous demeurez une image amusante,

Pardonnez mes pensées désobligeantes,

Je veux vous dédier des mots savoureux;

 

Je ne souhaite que votre sourire

En lisant mes vers honnêtes et sincères,

Avec une attention particulière

En vous imaginant les parcourir;

 

Mais vous ne comprendrez peut-être pas,

Pourquoi cette folle envie me démange,

Je pourrai donc paraître bien étrange

En vous offrant bien du cœur dans cela;

 

Cependant, bien que cela vous étonne,

Vous avez su toucher ma poésie,

Avec un naturel qui m’a surpris,

J’ai puisé un peu de vous, ma mignonne;

 

Vous me donnez un heureux sentiment

Qui semblait s’évaporer dans mon être,

Que j’avais peur de voir disparaître

Au profit des douleurs du mauvais temps;

 

Je sais que vous n’avez pas fait grand-chose,

Il suffit que vous soyez naturelle,

Comme une auguste p’tite demoiselle:

Vous m’avez rendu mon apothéose…

 

Merci de m’avoir donné cette inspiration passionnelle, Petite demoiselle.


Facebook