logo copie

 

L'Eclipse d'une vie nouvelle

Quoi que j’en dise, je n’ai pas haï la vie,

Je me suis perdu et je suis tombé de très haut,

J’ai gravé des peines et signé des tristes écrits

Mais l’espoir m’a retenu sous ses idéaux.

 

Quoi que les gens disent, la vie est une œuvre d’art

Où les plus douces beautés sont bien réelles,

Tu vois toujours un coup de pinceau quelque part

Pour t’affirmer encor combien la vie est belle.

 

Quelquefois sur ma route, j’ai cherché longtemps,

En bousculant la paix de biens des mots et des vers

Jusqu’à ce que vienne se dessiner l’instant

Où j’ai compris que c’est en moi ce que j’espère.

 

Quelquefois je doute de pouvoir m’arrêter,

Au-delà de la mort, je voudrai vivre encore,

Tu trouves toujours une histoire où voyager,

Il suffit d’un rêve et tu peux monter à bord.

 

C’est au coin de l’Eclipse d’une vie nouvelle

Que j’ai voulu te conter l’espoir qui m’anime,

Et dans ma sincérité la plus naturelle:

Te dire mille fois merci avec des rimes.

 

Il m’a fallu du temps pour te croiser enfin,

Comme tu m’avais dit, rien n’arrive trop tard,

Mais pour toutes les chavirés de mon destin

J’aurai cent fois espérer plus tôt ton égard.

 

Qu’importe ! J’ai un doux sourire dans le cœur,

Il a fallu du temps pour pouvoir le sentir,

Beaucoup de patience pour vivre ce bonheur

Et beaucoup d’armes pour pouvoir le conquérir.

 

Or, j’aurai attendu encore bien des jours

Si tu n’avais pas donné un peu de tendresse

A la demande de mes appels aux secours

Pour trouver la force d’abattre ma détresse.

 

C’est dans ta douce joie que j’ai écrit ce bien-être,

Je te renvoie le bonheur que tu m’as prêté,

Je te promets, ma douce amie, de m’en remettre

Qu’aux joies de la vie que tu as su me montrer…

 

A Mélanie.


Facebook